Le projet RICHELIEU

Registre 23333 - 07/19


Présentation du projet  /  Index


Contenu du registre : (227 feuillets: Lettres diverses 1760 - 1783 et jusqu'à 1790) ; Registre établi de déc. 1930 à sept.1931

Le registre contient des courriers liés
- à l'inde : 1 - 15 ; 17 - 51 ; 56 - 198
- à Saint-Domingue : 16 ; 52 -55
- à l'inde en 1796-1797 : 199 -225

Séssion de travail :
   - 14 octobre 2005 : relevé des feuillets 1 à 125 par Jean-Marc de Visme.
   - 24 octobre 2005 : retranscription du feuillet 91 par Jean-Marc de Visme.
   - 24 octobre 2005 : suite des relevés par Jean-Marc de Visme.

 Légende :
   - en orange = informations incertaines
   - en rouge = information fausse

Conversion des dates républicaines :

   http://perso.wanadoo.fr/pierre.collenot/Issards_fr/outils/calrepub.htm

Feuillet Contenu Remarque
01 à 15 - Pondichéry 18 mars 1778 d'Albignac à Bellecombe
- Mahé 23 juin 1777 - reçu 21 juillet - à C. der Algran? à Bellecombe
- Lettre d'Aly Raja à M. Priot (Picot?) reçue 27.3.1778 (traduction)
- Surate 1 août 1777 - reçu 5.8bre - de Anquetil à Bellecombe
- Deux lettres de M. Auda à M. Anquetil - Versailles 14 avril 1774 (pour M. Law et de Courcy)
- Neyapatam 15.9bre d'Aurbryns à Bellecombe et Chevrau
- Pondichery 9 mars 1777 de Avezou de Biquant à Bellecombe
- Pondichery 26 mars 1777 de Berard Coulon et Compe?
 
16 Je soussigné, premier greffier, commis régisseur du greffe du Conseil supérieur du Cap, certifie qu'après avoir très exactement compulsé les procès verbaux des séances et minutes dudit Conseil, j'ai trouvé qu'à compter du trois oct. 1782, jour de la rentrée dudit Conseil, jusqu'au 22 juillet dernier, époque de la clôture de ces séances, il a été rendu par ledit Conseil quatorze cent vingt trois arrêts, savoir soixante arrêts d'avant faire droit, cinq cent un arrêts définitifs, dont plusieurs causes ont tenu depuis une jusqu'à cinq ou six audiences, quatre cent trente et un arrêts par défaut, quatre cent trente deux arrêts sur requête, vingt arrêts sur production respectives des parties et neuf sur procédures criminelles, faisant en totalité le nombre de quatorze cent vingt trois arrêts. Ce que je certifie sincère et véritable au Cap le 9 oct. 1783 - Bertrand. Lettre concernant Saint-Domingue
17 - 18 Un état de situation (non daté): corringotte nair - cartenatte - des Hollandais aux environs de Cochin - des Anglais - des Espagnols.  
19 - 20 - Pondichery 2 juin 1773 de Haayplannes? à M. Law de Lauriston, gouverneur général
- Pondichery 13.9bre 1773 de Bourrat?
 
21 - 22 - Mémoire de Bourrat? du 11 fév. 1777 à Bellecombe concernant les (solides) fortifications de Pondichery, réalisées par son frère architecte qu'il ne faut pas détruire
- Lettre 17 juin 1777 de Bourcet? à Bellecombe
 
23 - 24    
25 Mémoire à Bellecombe "de la maconnerie de l'Inde" en forme de réfutation à ce que les ingénieurs actuels de Pondichery reprochent de défectueux aux ouvrages de feu Bourcet? ingénieur en chef de cette place. Divers paragraphes du mémoire: "de la berme" - "de l'affaissement des terres" - "batterie extrème rasante" ... fossés ... remparts.
A Pondichery le 17 juin 1777 - Bourcet.
 
26 - 31 Etat de services de Bourcet.  
32 - 35    
36 Signification de créanciers - Nom cité: Chevalier de Boistel.
A Pondichery le 6 mars 1776 - Signé Courcy
 
37 - 45    
46 Mémoire pour la famille Mondeliar: demande d'appointements.
A Karikal 13 août 1777
 
47    
48 Demande de congé de Cerderant (envoi mémoire, de Marseille le 22 mai 1780 à Bellecombe).  
49 Remerciements de Geo Clark à Bellecombe. A Madras le 3 sept. 1777  
50 Karikal 1776, à M. Law gouverneur général des Ets Français de l'Inde et de Courcy, commissaire général de la marine et ordonnateur aux Indes, de Pondichery le 10 janv.1776 - Signé Cordé? En juillet 1774, c'était M. Foucault qui était commissaire ordonnateur aux Indes.

Mémoire pour une digue sur la rivière de karikal navigable.

 
51    
52 Aux Isles turques le 14 avril 1783 - reçu 16 avril 1783 - de Courrejolles à Bellecombe: "J'ai reçu l'honneur de votre dépêche du 5 avril avec la note des vivres et autres munitions pour la troupe que vous avez bien voulu m'envoyer par la goélette La Pitre. J'ai fait faire ce matin deux voyages à la chaloupe pour mettre ces objets à terre. J'ai fait interrompre ce travail pour faire charger un brigantin amériquain à qui j'ai vendu la cargaison de sel au même prix que celui fixé par les habitants à 30 s le boisseau, ce qui fait 4 # 10 s le baril...  
53 De la Grande saline des Isles turques ce 17 juillet 1783 - reçu 29 juillet - de Courrejolles à Bellecombe "Mon cher général"

- Demande de congé pour aller au Cap régler des affaires urgentes
- Lettre au sujet de la vente de sel

... les objets du magasin du Roy seulement ont été mal gouverné: je n'ai jamais pu obtenir du Sr Lesprit l'état du mouvement de la consommation de vivres...

je compte finir l'archipel des Isles turques vers le 25 de ce mois, j'ay entièrement achevé le plan de la grande isle, celui de l'isle appelée la petite saline, celui de l'Isle à cotton et celui de l'Islet où est le fort.

J'ai fait venir le Cornwalis dans cette rade afin de m'embarquer après demain pour aller faire le plan de l'Isle à sable et des autres petites qui sont au vent de l'Isle à cotton.

 
54    
55 Grande saline le 9.7bre 1783 de Courrejolles à Bellecombe

L'aparance du mauvais temps et l'approche de l'équinoxe m'a déterminé à faire passer le Cornwalis au pied du fort de Castries où il est en sûreté. C'est ce qui m'a empêché d'aller aux Caiques pour fixer ce débouquement.

Il est parti d'ici la nuit dernière un bâtiment dans lequel s'est embarqué un soldat qui a déserté, il s'appelle Joseph Dairet?

Lettre concernant Saint-Domingue
56 Instructions particulières et secrètes pour M. de Coutenson, Lieutenant colonel d'infanterie qui se rendra à Mahé pour connaître l'état de cette place, conjointement avec m. Picot. 2 fév. 1777  
57 De Mahé le 26 fév. 1777 - reçu 12 mars - répondu 18 mars - à "Mon Général" signé Contenson der Ugrann?  
58    
59 Lettre de Contenson à Bellecombe, de Cochin le 26 fév. 1778 à propos de Ceylan.  
60 - 72 Longue lettre du Sr Debraux au Sr Gentil de Chandernagor le 14.8bre 1771 qui se justifie sur ses relations avec le Nabab.  
73 - 78    
79 Lettre écrite par M. Deniel, Capitaine du vaisseau Le Favori à M. le Chevalier de la Brillanne datée du 14.9bre 1778 à propos du non-embarquement d'officiers malades et contagieux.  
80 Lettre de M. Descorches, ordonnateur à Chandernagor du 19 juillet 1778 à M. Cheureau, commissaire général ordonnateur à Pondichery.

Le Lt Colonel Daw, avec 2 bataillons de Cipayes et anglais, a investi la maison, mais M. Chevalier a pu s'enfuir.

 
81 - 82    
83 Lettre de Madame Vve de Lessert (Anne de Louche?) à M. de Helies? - Chandernagor 27 juin 1777. Se plaint parce qu'on ne la laisse pas pénètrer dans sa maison...  
84    
85 Lettre de Desmarchais à Bellecombe de Chandernagor le 31.8bre 1777: recherche une place.  
86 de Mahé le 14 mai 1774 de Devoisines: ...M. de Repentigny s'est décidé à former une 3e compagnie de Cipayes...

Noms cités: d'Albignac - Des Veaux - Duprat - Reynault - Lesueur et Roquillard dans l'artillerie

lettre annotée "inutile de répondre"

 
87 - 88    
89 De Pondichery le 6.7bre 1777 de Devoisines à Bellecombe et Chevreau, commissaire général de la marine, ordonnateur,

concerne caisse sans argent et vente de fusils au Prince Coringot nair...

 
90 Lorient 13 janv.1780 de Thomas Devices? à Bellecombe

Noms cités: M. de Souillac - M. de Tronjoly

...Je présente mon respect à Madame de Bellecombe...

 
91 ...M. Rousseau party de Talichery, dans une tonne, pour se rendre à Cochin, a été forcé, par la mer de relâcher à 4 lieues dans le sud, de Calicut, et de continuer sa route, par terre, pour Cochin. Les gens du Nabab, l'ont arrêté, et conduit en prison, dans le fort de Chétoua, sans savoir qui, il était. Craignant d'être reconnu, et se faisant passer pour un marchand anglais, il leurs offrit trois cent roupies, qu'ils prirent, et ils lui rendirent la liberté. De Cochin, il a écrit son aventure à M. Menesse. Voici, Monsieur, la lettre que le Rajackam de Nagav vient de m'écrire. "Depuis que M. Rousseau m'a traité, je me trouve mieux. Il est parti d'icy, il y a quelques mois, pour apporter des drogues, de Mahé, ou de Talichery, mais il n'y a pas reparu, quoiqu'il n'avait pour cet effet, qu'une permission de 15 ou 20 jours. Je seray donc contraint de me faire traiter par un autre médecin; pour que j'en sois dispensé, je vous prie de faire en sorte d'envoyer icy, M. Rousseau, conjointement, avec le Commandant Mamod-Houssen. Donnez-moy, toujours de vos nouvelles. Le Nabab a renvoyé, une seconde fois trente cipayes commandés par ce Mamod-Houssen, et un lieutenant, pour s'assurer de M. Rousseau, à Talichery; mais ils ne luy ont pas trouvé. Un des deux officiers, seulement, est venu à Mahé, m'apporter cette lettre, à laqu'elle j'ay répondu, sur le champ, que M. Rousseau était à Cochin.

Je crois les pluyes commencées du 26 may, jour de la nouvelle lune, il en est tombé, en abondance, pendant plusieurs jours.

Nous venons de recevoir aujourd'huy le pattemar (vattemar? sattemar?) que vous avez expédié le 4 may. Des lettres que m'ont écrites quelques personnes, m'annoncent que vous avez bien voulu, vous occuper, quelques fois de moy, à bord du vaisseau Le Brillant, et en parler avantageusement. Je vous remercie, mon Général, de vos bontés, et je vous assure, que je les mérite par ma manière de servir, depuis que je suis sous vos ordres. Je ne veux de juge que votre coeur. Je suis fort aise que vous soyez arrivé, à bon port, mais j'aurais été flattée? de l'apprendre, par vous même. Un mot m'eut suffit.

Un des cipayes, du nombre de 12, à qui vous avez accordé la demie solde pour ancienneté de service, est mort aujourd'huy. Il se nommait Mirambeck.

Nous avons déjà fait plusieurs fois, l'exercice à feu, soldats, cipayes, tives, canonniers, et canons de campagne. Le bataillon n'est pas nombreux; mais en toute vérité, mon Général, vous auriez été étonnée?, de la précision avec laquelle, ils font ensemble, tous les feux, et surtout les changements de front, colonne d'attaque, etc. Je dois rendre justice à M. de Mainville, qui a employé, tems, peine, intelligence, et si les pluyes ne venaient pas nous déranger, dans trois mois, nos troupes m'aneuvreraient bien.

M. Picot avait promis à M. de Joyeuse, un ordre par écrit, pour quelques changements qu'il a ordonné, à la distribution de l'artillerie, signée de vous; il vient d'en refuser l'ordre à M. de Joyeuse, qui en rend compte à son commandant à Pondichéry. Aujourd'huy 6 juin, à midy, à l'instant où je vous écris, et au moment du départ du pattemar, je sors de chez M. Picot, qui a toujours la tête, un peu dérangée. Les choses, in statuquo, j'attends vos ordres et la conduite que vous me prescrirez.

Le Général Budukan, qui commande à Calicut, a écrit à M. Picot, pour repeser? 120 fanons d'or qu'on a toujours payé annuellement pour la Loge française; sur le refus qu'en avait fait notre interprète à Calicut, Budukan, luy a mis des Cipayes, en garde, et à nos frais, jusqu'à payement. M. Picot étant hors d'état d'y vaquer, j'ay ouvert sa lettre, et ay répondu à notre interprète la lettre que voicy.

A Antoine de Quintnal, interprète de la loge française à Calicut. De Mahé le 30 may 1778. J'ay reçu la lettre que vous avez écrite, à M. Picot, et que j'ay ouverte, vu le dangereux état, dans lequel il est. J'y réponds sur le champ, afin de vous délivrer de la persécution des gens du Nabab, qui vous demandent 120 fanons d'or (ou 30 roupies) pour les droits imposés, depuis longtemps, sur la loge française. M. d'Houdan ci-devant notre résident, que je viens de consulter, m'a dit qu'il était nécessaire de payer, annuellement, cette somme, ainsi il n'y a point de difficulté, à ce que vous la payez, aux préposés du Nabab, et j'en rendrait compte à M. de Bellecombe qui affranchira, vraisemblablement la Loge française de cette servitude. Cette dépense de 120 fanons d'or, vous sera allouée dans votre compte, ainsy vous la porterez dans votre état de dépense, du mois de may.

Extrait de la lettre de Budukan, à M. Picot, reçue le 29 may.

"quant aux 120 fanons, pour lesquels vous m'écrivez, c'est un droit d'usage que je vous prie de marquer à vos gens de nous payer."

J'ay l'honneur de vous envoyer cy-inclus copie de la lettre de notre interprète, afin que vous jugiez qu'il était urgent que j'eus donner ordre, qu'on paya cette modique somme, sans quoy la Loge française aurait été insultée.

Cy-inclus est encore, la lettre que m'écrit M. d'Houdan, à cet égard. Vous ferez, mon Général, ce que votre sagesse vous dictera, à cet égard, mais je présume, qu'un mot de vous, au Nabab affranchira la Loge française du petit joug. Les Loges anglaises, danoises et portugaises, payent un même tribut.

M. de Joyeuse me rend compte, qu'à l'instant M. Picot l'envoye chercher, et lui demande quel parti il a pris. Celuy, Monsieur, d'après mes instructions, d'en rendre compte à mon chef à Pondichéry. M. Picot d'après cela s'est décidé, à luy signer, cet ordre.

Je suis avec respect, Monsieur, votre très humble et très obéissant serviteur,

Signé: Duchenies (Ducrenères?)

A Mahé le 4 juin 1778

texte relevé le 24 oct. 2005 (orthographe et ponctuation respectées - 1ère page absente)

92    
93 De Varaphe? le 24 déc. 1769 de Florent de Jesus? à M. Law de Lauriston  
94 De Chandernagor 6 août 1777 de Fouquet de Champigny à Bellecombe. Souhait d'obtenir la place qui était occupée par M. Breteuil.

Noms cités: feu M. Breteuil officier des Sipayes à Chandernagor - M. Chevalier.

 
95    
96 Lettre de Pondichery du 2 déc. 1778 à B. de Francisque, ancien commandant Sipayes. L'auteur de la lettre était pendant le siège au bastillon d'hopital. Il précise le service actif de toute sa famille: son fils ainé à Goudelour et son cadet avec 30 Sipayes. Son gendre Jean Alvis, sergent de la Cie de M. de Champagne qui fut emporté d'un coup de canon au bastillon de l'hopital et son neveu. Ses maisons ont été écrasées par les bombes et boulets des ennemis. Il demande un certificat de service. "Fait le 20 Xbre 1778".  
97 De Lorient le 12 fév. 1778 à Bellecombe à Pondichery, signé Gerard

... je vois avec plaisir que mesdemoiselles vos soeurs vous ont accusé réception des lettres que je leur ai fait passer. M. Launay vous ont marqué qu'ils ont reçu les effets que je leur ai adressés pour vous par la Ville d'Arcangel... mes lettres suivantes vous ont remis facture de vente de vos deux cent trente balles caffé. M. Boucher vous avait instruit de ses remises qui sont d'accord. ...facture de vente du ballotin d'envoy de M. Chevalier. J'étais bien persuadé que vous approuveriez la vente de votre berline à M. Withill, actuellement second à Madras... j'ai payé à M. Bernier la caisse chocolat dont vous m'avez accusé réception, la somme de 296# 5 s 6., il est facheux qu'il se soit trouvé mauvais. J'aurais attention de vous faire passer plus souvent vos gazettes... J'ai fait partir une balle caffé pour Mme Baratel, je l'ai également adressée à M. Diers (ou Duns?). Je sais que le navire est arrivé à Bordeaux... je vais écrire à M. Virieux... Vous avez ci-joint une lettre de M. La Mothe Vauvert... Je reçois une lettre de M. Baudouin par laquelle il me marque que le ministre est instruit ... Monsieur de Caire qui passe ingénieur en chef à Pondichery vient de partir sur le flamand avec plusieurs autres ingénieurs...

 
98    
99 De Surate le 20 avril 1778 - reçu 1 juin - signé Gilbert  
100 Lettre de Chandernagor du 11 janv. 1778 de Guignal?  
101    
102 Lettre de Pondichery du 24 mars 1779 à Bellecombe  
103 Lettre de Mahé du 15 août 1777 de Houdan de Villeneuve: Il se plaint d'une différence de traitement.  
104    
105 "Vers 1771 ou 1772" signé Demossières? (ou Demottiery?).

Noms cités: Sr La Sorterie - 1756 à Bengale, condamnation à l'Isle de France.

et Sr Grayell Subercargne - Deux traites de noirs à Madagascar 1758, vente à l'Isle Bourbon pour un meilleur prix.

 
106    
107 Requete 20 avril 1776 du Sr La Bouchardière, greffier du Conseil de Mahé  
108 - 109    
110 Lettre à M. Law de Lauriston, gouverneur à Pondichery.

De Goudelour le 3 sept. 1776 - signé La Bouchardière.

Lettre très virilente pour avoir été spolié par M. Law.

 
111    
112 Lettre de Laferrière du 15 juin 1779 à Bellecombe  
113 Lettre du Chevalier de La Raussaye (ou Saussaye?).

De Chandernagor le 8 fév. 1777 à Bellecombe où il note ses états de service.

 
114    
115 Autre lettre du même du 15 mars 1777 - répondu 6 juin 1777.  
116    
117 Lettre à Bellecombe reçue 12 janvier

Noms cités: M. de Lespinette et M. de Valory

 
118    
119 Lettre de Chandernagor du 12 mai 1777 à Bellecombe  
120 Lettre de Chandernagor du 14 avril 1778 de Lecontedémarets  
121    
122 Lettre de Pondichery du 15 mars 1790 à Bellecombe signée Leger  
123    
124 Ordre à M. de Maniville, Capitaine au Régiment de Pondichery, Commandant à Mahé de prendre possession au nom du Roy de la Montagne de Chambara. A Mahé le 6 avril 1778.  
125 De Pondichery le 16 déc. 1778 à Bellecombe Fin du relevé...
126 Quatre certificats de bonne conduite donnés par M. de Bellecombe:
7. a Candaya Divan à Pondichéry
8. Tervanyadou chef des Malabars
9. Mabapen Grand Prévot Darchiwar
10. Sirnivaf Interprète Malabar
Début du relevé du 24 octobre 2005
127 Lettre de Mahé du 20 avril 1777 de Martin qui n'est chargé que d'une "mission toute mercantile... dans un tems où l'apparition de nos vaisseaux de guerre dans des mers qu'ils ne fréquentaient jamais, donnaient beaucoup d'ombrage aux Anglais..."  
128 Lettre de Mahé du 11.8bre.1775 du chevalier Meder "reçue le 27.8bre. 1774 !"  
130 Lettre à M. de "Belcombe", Gouverneur Général à Pondichéry, de Mahé le 28 juillet 1777 (reçue le 23 août), signé enenesse? - Demande de remboursement d'une somme prêtée à M. de Repentigny il y a deux ans et 3 mois - pour la conclusion de la paix entre le Roy Chériquel avec le Prince Corringote Nair  
132 De Yanaon le 13 juin 1774. Nommé M. Sadbir (Sadlier?) chef de la Loge anglaise.  
134 Lettre de M. Miran à M. Gérard. A Pondichéry le 1er 8bre 1769.
Nommés: M. Bourgine - Vaisseau Le Marsiac
 
136 A M. de Bellecombe, de Cochin le 15 "maart" 1777, signé Saens? (anglais certainement) "... votre arrivement heureux dans l'Inde... bonne intelligence qui jusqu'ici régna si parfaitement entre les 2 nations, ne soit jamais troublée, je me sens animé d'un extrême désir d'y contribuer..."  
137 De Pondichéry le 5 février 1778 - Signé Léonard - Succession et dette -
Cités: M. Fortier - le Sieur Point? armateur du vaisseau La Cérez - M. de Morain.
Répondu de Chandernagor du 14 mars 1778
 
139 De Chandernagor le 20 août 1778 - même affaire de MM. Lucas et Arreau  
140 Lettre écrite à M. Da Moracin à Chandernagor le 19 avril 1778 - même affaire  
141 Lettre de Pondichéry du 11 juillet 1778 - même affaire avec lettre de change -
Cités: M. Anquetil - M. Martin - M. Alexandre Cuthbert de Madras.
Signée de Moracin et adressée à M. André Ramsay ou à M. David Scott à Bombay.
 
143 idem 141  
145 Lettre de Pondichéry adressée à M. de Bellecombe à Pondichéry le 26 décembre 1778, signée par le Commissaire du Roy pour la liquidation de la Cie de l'Inde -
Cités: Lagrenée - Martin - Moracin

"Nous avons l'honneur de vous présenter cy-joint une lettre et un état que nous nous proposons d'adresser au Comité qui dirige les affaires de la Cie anglaise à Madras. Quoique la liquidation commise à nos soins ne compose pas une partie essentielle de votre administration, nous nous ferons toujours un devoir, comme un plaisir, de prendre vos ordres et vos sages avis pour règle de nos actions... vouloir bien nous faire savoir si vous approuvez notre choix et notre demande en faveur de MM. Martin et Blin de Grincourt..."

 
146 Lettre de Pondichéry du 23 janvier 1779 de Moracin à M. de Bellecombe.
... nous trouvant tous dans la dure nécessité de repasser en Europe... préférer la voye portugaise... rappelle promesse de Bellecombe d'une lettre à chacun de nos 2 ambassadeurs à Lisbonne et à Madrid, une à M. le Chevalier de La Brillane et une pour le Ministre de la marine.

Moracin note des détails sur son parcours: arrivé en 1757 - Revenu en 1762 - Law part sans lui - Revenu en 1767 comme administrateur de la Cie des Indes à l'Isle Bourbon - y a connu Bellecombe - puis en 1770 à Pondichéry, il est Commissaire de la liquidation de la Cie - M. Foucault le remplace - Moracin devient négociant. Il a assisté aux 2 sièges de la ville - Capitaine en 1778.

 
149 A M. Chevreau, commissaire général ordonnateur de justice, police, finance de la guerre et de la marine, Président du Conseil supérieur et des Conseils provinciaux à Pondichéry

Lettre de M. Mouttiapoulé, chef des boeufs (pour les charrois) de Pondichéry le 25 juin 1778.

 
151 Lettre de Yanaon du 13 juin 1774 à M. Law de Lauriston, signé Mugeon?

Idem 132

 
153 Lettre de Pondichery à M. de Bellecombe du 10 mars 1790 - signé Naynatté -

Demande de reconnaissance - rappelle feu son frère Candapa Modéliar parce que Bellecombe s'est occupé de l'affaire des 50000 roupies que l'ancienne Cie des Indes nous doit... je suis toujours continué dans la place de Divan du Roy, et M. le Chevalier de Fresne qui commande ici depuis le départ de M. le Comte de Couvray pour l'Isle de France... je vous prie de vous souvenir de moy, si dans l'étonnante révolution opérée en France, il était ordonné quelques changements pour l'Inde.

 
154 A M. Lagrenée, commissaire de la Cie des Indes à Pondichéry.

Lettre de Chandernagor du 21 aout 1771 - Signée Panon.

 
157 Lettre à M. Law de Lauriston, de Karikal du 14 juin 1775

signée Pellegars. Dumivoue

 
158 Lettre à M. Law écrite le 27 juin 1775 - signé idem 157  
159 idem le 6 juillet 1775  
160 idem 159  
161 Lettre à M. d'Aurbigue? écrite à Karikal le 28 août 1778 - Signé Veuve? Petrie? - Lettre reçue à Nagapatram

"... Ignace est parti avec mon passeport pour Franquebaar?..."

 
162 Lettre à M. de Bellecombe de Montoudou Pravou, négociant de Goa, lettre écrite de Mahé le 17 mars 1778 - Litige avec M. Picot qui demande à Bellecombe de prévoir une punition exemplaire.  
166 Lettre à M. Law de Lauriston à Poudichary écrite le 22 oct. 1769 de Colombo  
167 idem 166 écrite le 11 déc. 1775  
168 Lettre à M. de Bellecombe écrite le 29 juillet 1778 de Nagapatam - signé: Jean Godefroy de Recho pour vente de bois de teck - vente de bois et transport à Pondichéry.  
169 Lettre à Mon Général du 21 aout 1778  
171 Lettre à M. de Bellecombe écrite le 20 juin 1777 de Surate - signé Rondeau?
Cités: M. Briancourt - M. Boilleau (il y a 10 ans) - M. Anquetil
 
172 Lettre à M. de Bellecombe écrite de Madras le 9 oct. 1777 - Signé François Ryan Sollicitation au sujet du naufrage du vaisseau Le Guiseppe et Theresa? (autrichien?) - commandant M. Guillaume Bolts - qui pourrait être ramené avec son équipage à Mahé  
174 idem du 16 oct. 1777 - Remerciements à Bellecombe  
176 Lettre de Mahé du 26 fév. 1777 - signée Tronjoly -
Cité: M. Picot

Inquiétude car 2000 hollandais sont autour de la ville - Flotte d'Ayder Alykan.

 
177 Lettre de M. de Tronjoly à M. Sartine du 28 sept. 1777 de Pondichéry.

"M. de Bellecombe s'est embarqué sur mon vaisseau le 8 août pour se rendre à Karikal - M. de Tronjoly a reçu l'ordre écrit (de Bellecombe) d'arborer le pavillon quarré au grand mat pour le gouverneur" Discussion à ce sujet -

Cités: M. de Ksaint? et Daché - Les bateaux de commerce doivent saluer d'un coup de canon.

Kersaint ?
179 Lettre à Bellecombe à Pondichéry de Surate du 30 mai 1778 - signée Trubler?

Cités: M. de Salvert - Attente de Bellecombe à Mahé - M. Anquetil - les Pattimars.

 
180 Lettre de Goa du 9 avril 1778 à M. Rouronnat, capitaine du vaisseau Le Sartine a Chaul? - signée Warnet au sujet d'un bateau endommagé.  
181 Réponse envoyée à Ribaudar? pour Warnet du 9 avril 1778

cités: M. Botte, Lieutenant colonel, Commandant général des possessions de leur majesté impériale dans les Indes - M. Couronat.

 
182 Lettre de Goa du 1 avril 1778 à Mon Général, de Warnet.

Attente du vaisseau La Brillant. Passage de vaisseaux anglais.

 
185 Lettre idem du 29 avril 1778 - Nouvelles du vaisseau Le Brillant  
187 Lettre de Yanaonle 13 août 1775 à M. Law de Warnier

Cité: M. Sadlier

 
189 idem du 13 août 1775

cités: M. Germain - M. de Marc - M. Courcy - M. Drugeon

 
190 idem du 27 août 1775

cités: M. Perrier - Drugeon

 
192 idem du 3.7bre 1775  
194 De Yanaon le 28 juin 1778 de Warnier à Bellecombe et Cheureau (reçue 18 juillet): Le brick La Marie-Madeleine a fait naufrage à l'entrée de Yanaon

cités: M. de Bournazeau - Collin

 
195 Lettre du 23 août 1774, signé Willerme? de Karikal: départ pour Pondichéry  
196 Lettre à Bellecombe du 14 mars 1778 de Mahé, concerne la succession de Lompay, négociant  
197 M. Law m'a ruiné, Monsieur... (pas de date ni signature)  
199 Paris le 19 vendémiaire an 5 - Citoyen Cossigny, ex-ingénieur au Citoyen Trugues, ministre de la marine et des colonies.

Fait allusion à l'arrivée à Paris d'un ministre britannique pour traiter de la paix. Présentation de ce qu'a été la paix de 1783 pour l'Asie.

19 vendémiaire an 5 = 10 octobre 1796
203 Réflexions sur le Consulat de Surate, sur Mahé et Pondichéry.

Signé Cossigny, le 26 pluviose an 5 à Paris

26 pluviose an 5 = 14 février 1797
205 Réflexions relatives aux intérêts de la République batave aux Indes orientales en vue de la négociation de la paix.

Signé Cossigny à Paris le 29 vendémiaire an cinquième de la République française

29 vendémiaire an 5 = 20 octobre 1796
209 Mémoire pour indiquer ce qu'a fait Cossigny depuis 1752

signé Cossigny - Paris 14 prairial an 5

14 prairial an 5 = 2 juin 1797
210 Lettre de Wullier à Paris du 16 prairial an 5 au Citoyen Roubett (Reubell?), directeur du pouvoir exécutif 16 prairial an 5 = 4 juin 1797
211 Renseignements sur l'Inde, signé Wullier  
217 Autre lettre de Wullier du 13 messidor an 5 13 messidor an 5 = 1 juillet 1797
218 Titres des anciennes possessions des Français dans l'Inde, signé Wullier (reçu le 17 messidor an 5) 17 messidor an 5 = 5 juillet 1797
220 Observations sur l'abbaye de Trinquemalle d'Etienne Barry, ancien commissaire général ordonnateur de la marine, au Citoyen Reubel, de Paris le 30 messidor an 5 30 messidor an 5 = 18 juillet 1797
222 Itinéraire du transport d'une armée de 12000 hommes aux Indes par la Mer Rouge (Alexandrie - Le Caire - Damiette - Rosette - Suez - Gedda - Arabie - Moffa  
225 Négociations à faire auprès des Beys du Caire pour obtenir le passage d'une armée.

Rédigé par un ancien premier commis de la marine, ami particulier du Citoyen Papigni.

Paris le 14 thermidor an 5.

14 thermidor an 5 = 1er août 1797

 


Dernière mise à jour : 30 octobre 2005